Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Médecine pour la terre : guérir les Eaux du Monde - Sandra Ingerman

Publié par La Caravane des Sources

 

Médecine pour la Terre : Guérir les Eaux du Monde

Par Sandra Ingerman copyright 2014

Texte original : http://www.sandraingerman.com/sandrasarticles/healingthewaters.html

Traduction : Claire-Lise

 

 

L’eau c’est la vie ! Il n’y aurait pas de vie sur cette planète sans eau. En tant qu’humains, nous sommes composés principalement d’eau. L’eau réfléchit notre paysage intérieur et la beauté de notre âme.

 

Une solution à la crise écologique actuelle c’est de travailler avec le principe féminin d’être au lieu de faire . C’est qui nous devenons qui change le monde. Parce que nous sommes une force de guérison à travers notre présence.

 

Mon amour pour l’eau m’a conduite à étudier la biologie marine. Je pensais que j’allais passer ma vie à travailler avec un modèle scientifique permettant de voir comment on pouvait empêcher la pollution des eaux dans le monde.

 

Le destin m’a amenée dans une direction différente. Et en 1980 j’ai été introduite à la pratique du chamanisme. Alors que j’apprenais à propos du pouvoir spirituel du travail de guérison, j’ai porté mon attention sur la manière dont nous pouvions utiliser les méthodes spirituelles pour non seulement guérir les eaux du monde mais inverser toute la pollution de l’environnement.

 

A force d’étudier les pratiques de différentes traditions chamaniques, j’ai appris que tout ce qui était dans le monde extérieur était une réflexion de notre monde intérieur.

 

Cela se voit dans l’enseignement de « tout ce qui est au-dessus se trouve au-dessous ; ce qui est à l’intérieur se trouve à l’extérieur ». Cela veut dire que d’une perspective spirituelle, la toxicité que nous voyons dans notre environnement est une réflexion de notre propre toxicité intérieure.

 

Récemment nous avons expérimenté des sécheresses sévères dans certaines parties du monde alors que d’autres endroits expérimentaient des inondations extrêmes. Ceci est une réflexion de comment est l’équilibre dans notre monde intérieur. Pour soutenir la santé de notre environnement, le principe féminin de - c’est ce que nous devenons qui change le monde - et pas uniquement - ce dont nous avons besoin- qui doit être adopté. Cela veut dire que nous devons apprendre à vivre d’une manière spirituelle et consciente.

 

L’harmonie à l’intérieur crée l’harmonie à l’extérieur. Chez le peuple Salish qui habite dans le Nord-Ouest du Pacifique (des USA), le mot « skalatitude » est utilisé pour décrire ce que la vie est quand une vraie relation de parenté avec la nature existe. « Lorsque les gens et la nature sont en parfaite harmonie, alors la magie et la beauté sont partout. »

 

Le réel travail est d’apprendre comment changer nos pensées, nos attitudes et nos systèmes de croyance. Nous devons actuellement travailler avec l’alchimie de l’âme pour être réellement capables de changer notre environnement intérieur puisque notre état d’être intérieur nous est reflété par le monde extérieur. La définition littérale de l’alchimie c’est « travailler avec et à travers la dense obscurité intérieure ». C’est un grand travail et cela demande de faire des pratiques spirituelles que nous devons pratiquer tous les jours et pendant toute la journée.

 

Dans la pratique du chamanisme nous comprenons que les pensées sont des choses réelles. Il est aussi connu que les mots sont des graines et qu’ils ont un pouvoir créateur. En Araméen traditionnel, le terme Abracadabra est « abraq ad habra » ce qui littéralement se traduit par « Je vais créer en parlant ».

 

Dans les cultures indigènes, la différence entre exprimer des pensées problématiques ou des émotions et les envoyer est très bien comprise. Dans nos cultures occidentales, où nous ne validons pas ce qui se passe dans les royaumes énergétiques et invisibles, nous nous retrouvons souvent remplis de pensées et d’émotions toxiques que nous envoyons ensuite à nous-même et dans le monde. Et nous ne réalisons pas que cela peut envoyer des « énergies poison » aux autres, à la planète et même les renvoyer à nous-même. Nous finissons souvent par empoisonner notre eau dedans et dehors parce que nous ne sommes pas conscients de l’impact de nos pensées et de nos mots.

 

La clé est d’apprendre comment reconnaître la profondeur de nos sentiments. Vivre l’expérience d’une palette de sentiments depuis la joie jusqu’à la haine est humain. Nous ne voulons pas devoir réprimer nos émotions. Nous devons reconnaître ce que nous ressentons et ensuite transformer l’énergie qui est derrière ces pensées et mots en énergie remplie d’amour et de lumière. Nous devons reconnaître lorsque nous sommes en colère et que nous sommes énervés par quelqu’un ou un événement. Ensuite nous devons transformer l’énergie derrière nos pensées qui est attachée à nos sentiments. De cette manière, nous pouvons exprimer ce que nous ressentons tout en nous nourrissant nous-même, les autres et la planète, avec de l’amour et une lumière irradiante.

 

Utiliser notre imagination est nécessaire pour accomplir la pratique spirituelle de transmuter la pollution de l’eau. Nous devons être capables de visualiser un environnement avec de l’eau pure et claire et qui peut soutenir toute vie. Avec notre imagination, nous pouvons rêver et sculpter notre monde réel.

 

Plusieurs chamans disent que nous rêvons le faux rêve. En tant que culture, nous avons oublié comment visualiser, alors nous avons été jetés dans le chaos de l’univers, menant des vies basées sur des pensées confuses et troublées.

 

Nous avons l’opportunité de créer une réalité différente en rêvant un rêve qui est rempli d’amour, d’harmonie, de connexion avec toute vie, de paix, d’égalité et de joie pour tout ce qui vit.

 

Pour faire cela il est important d’engager tous nos sens. Vous devez être capables d’imaginer être pleinement vivant dans un monde où l’eau est fraîche, abondante et propre. C’est important d’être capable de voir à quoi l’eau peut ressembler. Regarder la couleur de l’eau propre et claire. Dans votre rêve éveillé, sentez l’odeur de la pluie, de l’air humide, et de l’eau potable. Faites aller vos doigts sous l’eau et ressentez sa texture et sa puissance de guérison alors que vous vous lavez les mains. Buvez un peu d’eau et ressentez le goût frais et propre qui descend le long de votre gorge. Ecoutez les sons merveilleux de l’eau dans votre rêve éveillé. Vous pouvez entendre le son d’une merveilleuse rivière. Ou vous pouvez entendre le son des vagues de l’océan. Vous pouvez entendre le son de la pluie sur le toit de votre maison. Entrez pleinement dans votre rêve et vivez à partir de ce rêve. Expérimentez le rêve comme s’il était déjà réalisé.

 

Alors que nous changeons notre perception, nous changeons notre réalité. Pour changer notre perception afin de créer une réalité d’un environnement propre, nous devons être capable de voir la beauté en toutes choses. Pour voir la beauté en toutes choses, nous devons vivre dans un état d’appréciation et de gratitude.

 

En 1997, j’ai eu un rêve puissant dans lequel le dieu égyptien Anubis m’est apparu et m’a dit que la clé du travail spirituel d’inverser la pollution environnementale, c’est la transfiguration.

 

En me réveillant de ce rêve, j’ai regardé ce que voulait dire la transfiguration et j’ai appris que cela voulait dire « changement de forme ». J’avais entendu de nombreuses histoires de traditions chamaniques à propos de chamans qui prenaient la forme d’animaux comme les loups ou les corbeaux. Mais je ne pouvais pas tout d’abord relier cette pratique à celle d’inverser la pollution environnementale.

 

Une compréhension important à propos de ceci vient de ma voisine qui était aussi une de mes clientes. Kathy était en train de mourir d’un cancer du foie. Un jour, nous étions assises et discutions comme des amies. Lorsque je lui ai raconté mon rêve, elle est devenue très animée et commença à partager des histoires concernant Jésus. Etant une chrétienne fondamentaliste, elle connaissait plutôt bien comme Jésus se transformait quand il commençait à briller avec des rayons de lumière. C’était dans cet état de transformation en lumière divine qu’il travaillait à des guérisons miraculeuses.

 

Maintenant je comprenais le message qu’Anubis m’avait envoyé : la lumière guérit et transmute. Et ma recherche dans différentes traditions spirituelles m’a montré de nombreuses références à des chamans, des guérisseurs et des maîtres spirituels de différentes traditions transfigurés en lumière divine alors qu’ils pratiquaient des guérisons miraculeuses. Puisque nous sommes essentiellement de la lumière spirituelle connectée à toute vie, l’esprit c’est ce que nous sommes au-delà de notre peau. Lorsque nous laissons tomber tout ce qui nous sépare de notre lumière divine, tout ce qui est en-dehors de nous nous renvoie comme un miroir un état de divinité, de lumière et de perfection.

 

Après que j’ai écrit mon livre « Médecine pour la Terre : comment transformer les toxines personnelles et environnementales », j’ai commencé quelques expériences scientifiques pour vérifier que les pratiques à propos desquelles j’écrivais pouvaient vraiment transmuter les toxines. J’ai travaillé en polluant intentionnellement de l’eau déionisée ( eau sans minéraux) avec de l’hydroxyde d’ammonium, un polluant commun et dangereux pour notre environnement. Puisque l’hydroxyde d’ammonium est une base forte, il est facile de vérifier sa présence en utilisant des bandelettes à pH. J’ai travaillé avec de nombreux groupes d’étudiants à ce point. Chaque groupe avec qui j’ai travaillé, utilisant les principes que j’avais écrit, l’eau a changé son pH de 1-3 points vers le neutre. Après nous être préparés pour notre cérémonie, la cérémonie effective dura à peu près 20 minutes. Le pH changea dans ce laps de temps. D’un point de vue scientifique, cela aurait été vu comme impossible.

 

Depuis la première expérience, j’ai commencé d’utiliser une caméra de visualisation avec une décharge de gaz (GDV) qui permet de prendre en photo les énergies physiques, émotionnelles, mentales et spirituelles émanant d’une personne, d’une plante, d’un liquide, d’une poudre, ou d’un objet inanimé et de traduire ces énergies dans un modèle informatique. En d’autres mots, la caméra de diagnostic mesure et évalue l’énergie du champ aurique et intègre cette information dans un rapport généré par ordinateur avec des images.

 

La caméra nous permet de documenter le changement d’énergie des substances présentes dans notre cercle. Et nous avons pu voir au fil du temps le champ de la lumière de l’eau au milieu de notre cercle qui grandissait alors que nous expérimentions et rayonnions notre lumière divine. Pour voir quelques-unes des photos, visiter : http://www.sandraingerman.com/gdvcameraresults.html

 

Les cérémonies que je mène permettent de laisser aller les états égotiques qui nous séparent de notre divinité et, de retrouver un état d’union avec la puissance de l’univers, la source divine et l’amour universel. Nous avons travaillé avec la compréhension que notre eau nous renvoie notre état d’harmonie intérieure. Alors que nous irradions notre lumière, tout autour de nous nous renvoie un état de santé et de luminosité.

 

En travaillant de cette manière nous percevons toute le monde et toutes les choses dans la pièce dans leur perception divine. A un niveau physique il y a peut-être de la pollution qui sera observée. Mais à un niveau spirituel nous reconnaissons la perfection divine de toute la vie. De cette manière, nous stimulons l’éclat de l’eau pour qu’elle brille encore plus. En physique quantique il est dit qu’une fréquence plus basse va s’aligner sur une fréquence plus haute et pas le contraire.

 

Il est important de noter que lors de nos cérémonies, nous n’essayons pas de manipuler l’environnement. Nous ne prions par pour l’eau ou nous n’envoyons pas de lumière ou d’énergie de guérison à l’eau. Nous ne nous concentrons pas sur les récipients contenant de l’eau sur l’autel de notre cercle. Nous changeons nous-même en nous transfigurant en énergie divine, perfection et unité avec la compréhension que notre monde extérieur va nous renvoyer les changements intérieurs que nous avons fait. Cette manière de percevoir nous ramène à l’ancien concept ésotérique de « ce qui est en haut est en bas, ce qui est en de-dedans est en-dehors ». Nous rayonnons simplement notre lumière spirituelle comme une étoile rayonne dans le ciel de la nuit. Lorsque nous permettons à notre lumière de briller, notre monde extérieur va refléter notre nature divine.

 

Lorsque nous sommes en présence d’un grand guérisseur spirituel, la guérison se passe. Ces gens n’utilisent pas des techniques spéciales, elles guérissent par l’amour et la lumière qu’elles irradient.

 

Notre corps est fait principalement d’eau. Alors que nous expérimentons notre lumière divine, l’eau à l’intérieur de nous est transformée dans un état d’harmonie et de santé. Alors que nous transformons notre manière négative et défaitiste de penser et travaillons consciemment sur nos pensées et les mots que nous utilisons pendant la journée, nous guérissons nos eaux ainsi que les eaux du monde autour de nous.

 

Toute vie est faite de lumière. Nous sommes tous lumière. Tout est lumière. En nous souvenant de cela, nous pouvons transmuter tout ce qui est dans notre environnement extérieur et ce que nous prenons dedans en pure lumière de guérison.

 

Toutes les traditions spirituelles enseignent que tout se manifeste à un niveau spirituel avant de se manifester dans le physique. Pendant ce temps où beaucoup de personnes sur cette planète ressentent une perte d’autonomie, il est crucial pour nous de comprendre que là où nous avons du pouvoir juste maintenant, pour créer un changement sur la planète, c’est en incorporant des pratiques spirituelles dans nos vies.

 

Pratiques :

 

Amenez des pratiques spirituelles simples dans votre vie là où vous honorez, respectez et arrosez. Comprenez que l’eau vous renvoie votre propre état de pollution. Apprenez à transmuter et transformer cette énergie en-deçà de vos émotions et pensées en amour et lumière.

 

Faites-en une pratique quotidienne pour honorer l’eau. Quand vous vous lavez, que vous faites la vaisselle, etc… connectez-vous avec l’eau et remerciez pour la manière dont l’eau apporte la vie. Cela vous guéri aussi et vous nettoie. Pendant que vous buvez, remerciez la vie et la nourriture que l’eau vous apporte.

 

La terre, l’air, l’eau et le soleil soutiennent notre vie. Nous ne devons pas polluer ce qui nous donne la vie. Honorez l’eau et tous les éléments qui nous donnent la vie. Et ils nous honoreront en retour.

 

Trouvez un endroit avec de l’eau où vous pouvez vous asseoir dedans. Vous pouvez voyage jusqu’à un endroit magnifique dans la nature ou vous rendre dans un parc proche qui a un lac, un étant ou un ruisseau. Rester assis vers de l’eau qui coule comme une rivière, un cours d’eau, ou une cascade peut vous aider à vous transporter loin de vos soucis du quotidien permettant ainsi à votre sagesse intérieure d’émerger. Regarder les vagues de l’océan crée au état d’ouverture qui vous permet d’écouter les messages de votre âme. Si vous vous asseyez vers l’océan, ressentez les vagues jaillir à l’intérieur de vous. Pendant que vous êtes assis vers une rivière ou un cours d’eau, plongez dans la conscience sensitive du flux de votre propre eau intérieure. Un lac ou un étang vous mettra peut-être en contact avec le calme qui est en vous.

 

Ecoutez de la musique que vous trouvez relaxante et inspirante. Couchez-vous ou asseyez-vous. Fermez vos yeux et posez l’intention que vous désirez expérimenter les eaux qui coulent sous et à travers la ville dans laquelle vous vivez. Expérimentez les eaux et apprenez les qualités de l’eau qui coule à travers le pays. Ouvrez votre attention sensorielle et observez ce que vous ressentez dans votre corps pendant que vous faites cela.

 

Pensez aux personnes, arbres, plantes, animaux et autres êtres vivants qui vivent dans votre région. Méditez sur la manière dont ils reflètent les qualités de l’eau là où vous vivez.

 

Lorsque vous sentez que vous avez terminé, revenez à votre méditation. Vous pouvez prendre quelques notes. Allez vous promener à l’extérieur en ressentant l’eau qui coule à travers la terre. Même si vous vivez dans une ville il y a aussi de l’eau qui coule dans la terre où vous êtes.

 

A certains endroits, les rivières puissantes et les océans sont forts. Dans certains autres endroits, il y aura des rivières douces et des lacs paisibles qui nourrissent le pays. Et dans certains endroits il y a des grands lacs d’eau sous la terre qui soutiennent la vie qui fait croître les racines profondément pour qu’elles trouvent l’eau en -dessous.

 

Fusionner avec l’eau est un moyen merveilleux d’expérimenter ce que c’est que de devenir un avec le flux de la vie. L’eau coule de manière naturelle et gracieuse. L’eau est le reflet du féminin divin et l’eau reflète la nature de votre âme. Nous pouvons apprendre sur le pouvoir et la nature de l’eau en fusionnant avec elle. Lorsque nous fusionnons avec un élément, l’enseignement que nous recevons va au-delà de la compréhension mentale, mais nous touche aussi physiquement alors que nous devenons un avec l’énergie d’un autre être vivant.

 

Ecoutez de la musique relaxante et inspirante. Imaginez devenir un avec la source de l’eau telle un lac calme, une rivière, une cascade, l’océan, la pluie, le brouillard, etc…

 

Allez profondément à l’intérieur et expérimentez de perdre vos propres limites et devenir un avec cette source d’eau. Apprenez comment est l’eau en devenant eau. Ouvrez votre conscience sensorielle et remarquez tous les ressentis dans votre corps pendant que vous faites cela.

 

Relaxez-vous en étant eau. C’est une pratique très puissante et régénérante.

 

Lorsque vous vous sentez prêt, déconnectez-vous de la source d’eau avec laquelle vous fusionnez et que vous revenez doucement à vous et dans la pièce où vous êtes. Ressentez votre ancrage et votre présence.

 

Si vous sentez que vous avez besoin de plus d’ancrage après cette pratique d’expansion, imaginez des racines profondes qui poussent sous la plante de vos pieds jusque dans la terre. Ou imaginez-vous assis et appuyez contre le tronc d’un arbre.

 

Ecoutez un morceau de musique qui crée un état d’attention étendue. Posez l’intention de voyager à l’intérieur de vous pour expérimenter votre lumière intérieure. Vous pouvez imaginer que vous voyager hors de votre corps et que vous fusionnez avec une étoile. Une étoile n’essaie pas de briller, elle ne fait pas d’effort. Une étoile ne choisit pas de briller là où sa lumière brille. Une étoile simplement irradie sa lumière et éclaire tout ce qui vit.

 

Autorisez votre lumière divine à nourrir toutes les cellules de votre corps. Absorbez cette lumière profondément dans vos cellules. Trempez-vous dedans et abandonnez-vous dans cette lumière.

 

Après environ 15 minutes d’expérimentation de votre lumière divine, revenez de cette expérience sans vous déconnecter complètement de votre propre nature spirituelle. Nous sommes des être lumineux.

 

Maintenant buvez un verre d’eau. Et remarquez alors que vous irradiez et expérimentez votre lumière comment l’eau est douce, fraiche et lisse au goût. C’est la même eau que vous buvez chaque jour. Mais parce que vous vous permettez d’expérimenter et de vivre depuis un état de lumière, l’eau va toujours vous renvoyer votre luminosité.

 

Soyez conscients de ce que vous mettez dans l’eau et ne la polluez pas. Pendant que nous remercions et bénissons l’eau pour ce qu’elle partage, l’eau va aussi nous bénir en retour.