Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #l'eau n'est pas une poubelle tag

Aidez-nous à stopper cette invasion de plastique

Publié le par La Caravane des Sources

Voir les commentaires

Aer Aqua Terra

Publié le par La Caravane des Sources

 

Une asso en Belgique ...

Aer Aqua Terra asbl a pour objet l’assainissement de tous sites pollués, y compris les rivières, par les déchets, à des fins écologiques, sociales et économiques.
Elle a également pour objet la sensibilisation et l’information par des conférences suivies d’actions sur le terrain, avec des établissements scolaires, services publics ou sociétés privées…

Voir les commentaires

Dimanches sans ordures ...

Publié le par La Caravane des Sources

 

Qui commence ?

On n'attend plus que vous pour organiser ces "dimanches sans ordures" et nous le faire savoir !

.

.

.

Voir les commentaires

Projet Kao Plast au Sénégal

Publié le par La Caravane des Sources

 Kao-Plast : qu’est ce que c’est ?

Kao-Plast est une entreprise de l'économie sociale et solidaire spécialisée dans la gestion des déchets et plus spécifiquement dans le recyclage du plastique (PET, PEBD et PEHD). L’entreprise se situe à Kaolack au Sénégal, ville considérée comme une des plus insalubres du continent Africain.

L’idée est également de prendre le problème à sa racine, et d’endiguer la pollution des océans à une de ses source. C'est aussi de permettre aux habitants d’envisager un avenir dans leur propre pays en aidant à son développement. "Si nous ne nettoyons pas ce type de villes, l’énergie utilisée dans le nettoyage des océans sera vaine". De plus Kao-Plast estime qu'en fournissant de l'activité aux populations locales, "on pourrait aussi endiguer les mouvements de population et de réfugiés".                                                                                                                                                                                                    

 

 

 

 

 

 

 

Benjamin, 25 ans, Ingénieur mécanique (2ème en partant de la gauche)

Elven, 27 ans, Ingénieur d'affaires (4ème en partant de la gauche)
            


L’histoire du projet 

En 2013, Elven le porteur de projet, s’est engagé dans une association de solidarité internationale, œuvrant pour l’amélioration des conditions de vie des enfants des rues, les Talibés, au Sénégal.
Au cours de ses différents séjours à Kaolack en 2013 et en 2014, il put ainsi          constater l’urgence de la situation concernant la gestion des déchets (et surtout    plastiques) de la ville. Faute de moyens, et de volonté politique, aucune structure d’assez grande ampleur ne s’attaquait au problème des déchets, et ceux-ci  proliféraient absolument partout en ville, détériorant l’environnement et provoquant d’autres dangers, liés aux mauvaises stratégies d’adaptation des populations  (enfouissement, incinérations).
A Kaolack, ce sont en effet 150 tonnes en moyennes de déchets produits par jour, dont 9 tonnes de plastiques, qui ont de graves conséquences environnementales (pollutions des eaux, des sols de l'air) et sanitaires (épidémies, proliférations des maladies) dramatiques. Pendant la saison des pluies, ces déchets sont engloutis dans le fleuve du Saloum, avant de continuer leur chemin vers l'océan Atlantique. Rappelons que chaques années 8 à 13 millions de tonnes de plastiques sont rejetées dans les océans. D'ici 2025, nous aurons accumulé 250 millions de tonnes et en 2050, il y aura plus de plastique que de poissons dans nos océans.


Alors que son association n'avait pas obtenu les fonds nécessaires à l’accomplissement de la totalité de ses projets, une idée lui est venue : pourquoi ne pas créer un levier de financement autonome pour cette association tout en répondant aux besoins de la population en termesd’assainissement ?
Comment ? En créant une entreprise sociale, qui à la différence du modèle associatif peut générer des profits, grâce au recyclage des déchets plastiques ! Aussitôt dit, aussitôt fait !

Afin de vérifier la viabilité d’une telle entreprise, il décida de consacrer son travail de fin d’études à la question et mena ainsi une étude de marché, dans le cadre de son Master en ingénierie d'affaires au Danemark à Via University College. Les résultats de l’étude se révélèrent concluant et ce fût le début de l’aventure Kao-Plast !


Comment ?

L’objectif global de Kao-Plast est de renforcer les conditions de vie des populations de Kaolackpar l’amélioration de la situation environnementale, économique et sanitaire.

Afin de parvenir à ces objectifs, Kao-Plast souhaite renforcer la gestion des déchets de la ville par son activité principale et réinjecter les revenus qu’elle génère dans des projets de développement locaux, à dimension sociale et environnementale. L'entreprise investira dans le secteur public avec un projet de reforestation et de phyto-épuration. Dans le domaine privé, avec des projets d'agro-écologie mais aussi dans le développement de l'entrepreneuriat en installant un incubateur de projets/start-up. Kao-Plast a pour objectif final de créer une dynamique de développement local par la gestion des déchets et ainsi de proposer un modèle alternatif d'entrepreneuriat dans lequel les profits sont un moyen, de faire mieux au service de l’intérêt général, et pas une fin.  

 

Les activités : 

 
1ère étape : collecte 
des déchets et acheminement de la matière première au centre de transformation.

 

 


2ème étape 
tri, lavage, broyage et commercialisation du plastique sous forme de matières premières secondaires.



 

3ème étape : Réinjecter les revenus générés dans le financement de projets locauxsensibilisation aux enjeux de l'environnement dans des écoles de Kaolack; formations à l'agriculture urbaine & aux pratiques agro-écologiques, aux techniques de compostage; reforestation ; installation de bassins de phyto épuration (traitement des eaux usées par les plantes).

 

Une dynamique de développement local et durable  !

 

                  

 

 

 

 A quoi va servir le financement ?

L’équipe de Kao-Plast a engagé en 2017 une collaboration avec une structure locale présente à Kaolack : le centre de traitement et de valorisation des déchets de Kundam, administré par le Comité de Développement de la ville. Le centre n’étant plus fonctionnel et dans l’idée de s’inscrire et de s’intégrer aux moyens déjà existant, les deux parties se sont retrouvées dans l’idée de collaborer au sein d’une dynamique commune, répondant aux besoins et aux attentes de chacune. Le centre dispose des locaux et de personnels formés aux techniques de traitement, mais n’a plus l’équipement et l’encadrement suffisant pour traiter les stocks de plastiques qui y sont acheminés. Ainsi, Kao-Plast souhaiterait, par le biais de ce Crowdfunding, équiper le centre d'un parc machine et d'en assurer la co-gestion.
 

Nous nous sommes ainsi fixés 3 objectifs de collecte :

Objectif 1: 1 broyeur pour 12 000 €

A ce niveau, les activités pourront démarrer et le plastique collecté et trié pourra être transformé en billes/granulés et vendu à des entreprises/industries locales avec une qualité acceptable.

Objectif 2 : 1 broyeur + 1 aéro cyclone + 1 camion benne pour 28 000 €

Nous espérons atteindre ce montant, afin de proposer des services et des produits de plus grande qualité plus rapidement !

Objectif 3 : une ligne de recyclage complète avec ligne de lavage intégré pour 55 000 €

Avec un tel montant levé, nous pourrions produire de la matière de grande qualité et ainsi générer plus de revenus. Dans le monde du plastique recyclé, le prix de revente dépend vraiment de la qualité proposée ! 


Quand  ? 

L'idée est d'installer le parc machine après la fin de la saison des pluies (de juillet à octobre) pour éviter tout problème logistique et ainsi de démarrer les activité de production en janvier 2018 !  

 

 À propos du porteur de projet

L’équipe de Kao-Plast est composée de plusieurs bénévoles, œuvrant ensemble pour l’accomplissement du projet.
Kao-Plast c'est une dynamique commune ainsi que de nombreux partenaires, qui permettent chaque jour au projet de prendre de l’ampleur et de se renforcer ! 

Elven Bardou, fondateur & Gérant de Kao-Plast

Benjamin L’Hermitte, Responsable technique Kao-Plast

Sophie Wackernie, responsable Partenariat & Communication

Assane Kane, Webmaster

Florence Martin, Coordinatrice Représentante au Danemark

Juan jose Saameno, Coordinateur Représentant en Suède

Richardas Sopa, Volontaire multitaches Suède

Alice Benett, Volontaire multitaches Angleterre

Mathilde Launay, Volontaire multitaches France 

CODEKA, le Comité de Développement de Kaolack

Jokosun, entreprise sociale partenaire spécialisée dans le développement de Kit à énergie solaire

Simpa, industrie plastique sénégalaise

VIA University College, partenaire R&D

Dam Jah Umbrella, entreprise spécialisée dans la production de plastique à Kaolack

 

 

Pour en savoir encore plus et suivre les avancées du projet : 

La page Facebook de notre projet 
 
Notre site internet (en anglais et en français !) 

L' interview du porteur de projet 

Voir les commentaires

Vidéo de Plastic Change International

Publié le par La Caravane des Sources

Voir les commentaires

Un nageur écolo a décidé de ramasser les déchets marins entre Marseille et Toulon

Publié le par La Caravane des Sources

Voir les commentaires

Le surfeur hawaiien Kai Lenny nettoie les plages de Tahiti

Publié le par La Caravane des Sources

Voir les commentaires

Agde : des déchets du port exposés au musée de la Criée

Publié le par La Caravane des Sources

Voir les commentaires

Une action en Irak

Publié le par La Caravane des Sources

Voir les commentaires

La Polynésie française se transforme en poubelle

Publié le par La Caravane des Sources

Voir les commentaires

1 2 > >>