Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

L'Islande fait prêter serment aux touristes pour les sensibiliser à l'éco-responsabilité.

Publié par La Caravane des Sources

POUR PRÉSERVER LA NATURE, L'ISLANDE INVITE SES TOURISTES À PRÊTER SERMENT

 

Victime de son succès, l'Islande commence à souffrir du tourisme de masse. Alors pour protéger l'environnement, l'office du tourisme a eu un idée originale.

 

L’Islande, ses paysages lunaires, ses plages, ses icebergs et ses volcans… Qui ne rêve pas de visiter ce joyau insulaire ? Mais, victime de son succès, le pays a vu ses paysages commencer à se détériorer. Et pour cause, en 7 ans, la fréquentation des touristes a augmenté de 264%. Alors, pour préserver cet environnement si précieux, l’office du tourisme du pays a lancé une campagne de sensibilisation pour le moins inédite : le serment islandais.

Dans une charte en 8 points fraîchement publiée, l’Islande incite ses visiteurs à voyager de manière éco-responsable. Quelques évidences sont ainsi rappelées aux voyageurs comme l’interdiction de faire du camping sauvage ou de détériorer les sites, l’importance de ne pas se garer n’importe où, et même d’utiliser des toilettes.

Chaque voyageur est invité à signer cette charte avant de partir à la découverte de l’île.

Source : Inspired by Iceland

Selon Gunnar Þór Jóhannesson, professeur de géographie et de tourisme à la University of Iceland, l’île n’était pas préparée à faire face au tourisme de masse. Il le rappelle sur Wired :

« Le tourisme incontrôlé a des conséquences négatives sur l’environnement. Donc si le tourisme n’est pas planifié et géré convenablement, nous assisterons à une dégradation des sites naturels. »

Alors, pour remédier à ce manque de préparation, le gouvernement a décidé d’agir d’une manière plutôt bienveillante et originale.

« Les personnes qui viennent en Islande veulent être des touristes responsables, c’est juste qu’ils ne savent pas toujours ce que cela implique. Donc nous avons voulu créer un serment que nous encourageons tous les visiteurs à signer pour constituer un groupe de gens qui savent comment rester en sécurité et comment prendre soin de notre délicate nature » a ainsi expliqué la ministre du tourisme Þórdís Kolbrún R. Gylfadóttir, en juin dernier.

En plus de ce serment, l’office du tourisme propose des vidéos pédagogiques à ses futurs visiteurs. Mais le gouvernement a également réfléchi à des solutions plus drastiques.

En 2016, il annonçait mettre fin à la politique de la TVA réduite dans le secteur du tourisme. Fixée aujourd’hui à 11%, la taxe passera à 21 % en 2018. Et si cela peut faire grincer des dents les voyageurs, n’oublions pas qu’il s’agit de préserver un environnement unique et fragile.

Une seule question persiste : à quand un serment international pour inviter les touristes du monde entier à voyager éco-responsable ?

 

Source :