Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Art chamanique : sculptures et peintures d'Amazonie

Publié par Minthé

Art chamanique : Sculptures et Peintures d’Amazonie

Projet Artistique et Culturel pour la préservation de la forêt Amazonienne et le soutien aux peuples Indiens

Article rédigé le : mercredi 4 février 2009, par jm.gassend

Des artistes Amazoniens : sculpteurs et peintres indigènes, ont choisis de réinvestir leur culture dans un travail de création en liaison avec les enseignements traditionnels issues des plantes sacrées. Ils ont sculpté les légendes, peint les visions et donné à voir l’invisible au profane. Leur projet artistique en cours vise à financer ce soutien aux peuples d’Amazonie afin qu’ils puissent protéger leur habitat tout en en tirant profit. Les artistes présente leur travail à l’ancienne usine du Chemin de Vaux à Etréchy dans l’Essonne. Ils cherchent des musées, des salles d’expositions capablent de présenter leur travail et leurs intentions.

Pour visiter leur lieu de présentation près de Paris, contacter Jean-Michel de l’association Luz’in Art au 06 83 59 21 80 ou écrivez-lui : jm.gassend laposte net


L’ART SACRÉ VIVANT - 1 -

AMAZONIES

Projet Artistique et Culturel pour la préservation de la forêt Amazonienne et le soutien aux peuples Indiens  


OBJECTIFS :
- Réaliser une exposition de sculptures peintes inspirées d’expériences spirituelles et de légendes traditionnelles.

BUTS des associations :
- Préservation, découverte et reconnaissance de la forêt amazonienne à travers l’art : ses peuples, ses cultures, ses traditions et rites séculaires, sa biodiversité menacée.

MOYENS : > Exposition artistique et culturelle : sculptures, légendes, étude > ethnographique, chants, films ...

FINANCEMENT :
- Essentiellement privé, assuré par l’association loi de 1901 Luz’in Art, en collaboration étroite avec l’association Péruvienne Amazonian Onanyati. L’association Luz’in Art se réserve le droit de rembourser tous ses frais sur la vente des produits et les subventions obtenues pour ses actions. (40% des bénéfices iront à des projets locaux de préservation de la nature, 40% aux artistes, les 20% restant seront réinvestis dans le projet « l’art sacré vivant n°2 : Esprits du Tibet »).

ORGANISATION :
- L’association Luz’in Art met à la disposition de l’association Amazonian Onanyati son local de "l’Ancienne Usine de Vaux" en Ile de France (1200 m²), finance le transport des œuvres d’art du Pérou en France et le soutien logistique et administratif des moyens mis en place. Elle accorde des bourses d’études et de création artistique aux participants originaires du bassin amazonien, organise les manifestations et coordonne les actions.

 

L’EXPOSITION :
- 21 artistes sélectionnés et subventionnés (200 à 1500 €uros par bourses)
- 62 sculptures peintes de 80 cm à 2m 50
- 45 légendes illustrées (Ethnies : Ynès, Shipibos, Ashenincas, Cohibos …)
- 74 Icaros chantés par 8 chamanes de trois régions différentes (enregistrements)
- 6 films de Jan Kounen et Pierre Urban (association Shane) parrains de l’exposition
- Démonstration de peintures (deux ou trois peintres)
- Démonstration de sculpture (deux ou trois sculpteurs)
- Démonstration de chants sacrés (deux ou trois chamanes en tenue rituelle)
- 30 à 80 plantes exotiques (à prévoir)

+ Eclairages, décors, transports et installations sur commande.

- Exposition proposée "brute", sans publicité, assurances, gardiennage, taxes, publications …-

L’ART SACRÉ VIVANT- 1 - AMAZONIES (suite)

 Cette nouvelle tendance de l’art s’inscrit dans une tradition aussi ancienne que l’humanité, l’Art Sacré Vivant se propose de réinvestir la fonction artistique dans les pratiques spirituelles traditionnelles, souvent méprisées ou en voie d’oubli. A la frontière entre l’animisme et la mythologie sacrée, cet art atypique, part en quête de la magie de l’imagination créatrice.

Transes, méditations profondes, rites initiatiques et plantes rituelles ont amené les hommes, de toutes les civilisations et de tous les temps, sur les chemins des mondes intérieurs peuplés d’esprits, de dieux et de démons. Dans les pas des mystiques, les artistes, des pyramides aux cathédrales, sur les pierres des temples et les fibres naturelles, ont façonné leurs représentations symboliques en les rendant visibles aux profanes. Loin des éléphants roses des plantes hallucinogènes que connaissent bien les occidentaux, les plantes psychotropes de l’Amazonie révèlent dans leurs séances initiatrices, les fabuleux paysages de nos forêts intérieures. Ces mondes engloutis, pleins de sagesse et de folies, nous parlent de nous. Des sorciers malfaisants aux sages guérisseurs, les hommes en recherche d’eux-mêmes y découvrent ces terres vierges et à peine explorées.

L’école artistique de Pucallpa créée par Pablo Amaringo dans les années 1980 a permis un renouveau de l’expression plastique liée à la tradition chamanique des peuples de l’Amazonie. Dans ces traditions les plantes ont une part essentielle. Si la reconnaissance de leurs propriétés curatives est maintenant clairement établie pour les indiens d’Amazonie, chaque plante est avant tout un être, un « esprit » avec lequel il est possible de communiquer. Les artistes, sculpteurs et peintres indigènes, ont choisis de réinvestir cette culture traditionnelle dans un travail de création en liaison avec les visions issues des plantes sacrées. Ils ont sculpté les légendes, peint les visions et donné à voir l’invisible au profane.

Le projet artistique en cours vise à financer ce soutien aux peuples d’Amazonie afin qu’ils puissent protéger leur habitat tout en en tirant profit. Les artistes, engagés dans leur survie et celui de l’or vert amérindien, offrent dans le produit de leurs ventes 40% des bénéfices aux projets locaux de reboisement et de sylvicultures, L’association loi 1901 à but non lucratif Luz’in Art s’est totalement impliquée aux cotés des artistes pour fournir une prestation de choix, une exposition riche en émotions. Nous espérons sensibiliser le public aux cultures étonnantes et méconnues des peuples dits primitifs, informer les nations occidentales, à travers la réalisation artistique, de l’urgence économique et écologique que représentent les forêts ancestrales de la planète. Nous comptons sur votre aide pour diffuser cette information.

P.-S.

Nous comptons sur votre aide pour diffuser cette information. + de photos sur http://www.facebook.com/group.php ?gid=42862761599&ref=nf