Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

1 millions de clics pour sauver la Méditerranée ...

Publié par Minthé

Parallèlement à notre cérémonie, prévue ce jeudi 17 mai à 15 h, Cérémonie à l'esprit de la Mer ( lien ), je viens de recevoir ceci (merci Isabelle !)

Etonnante synchronicité ...

Svp signez la pétition !

Merci

Minthé

 

 

 

Voir la version en ligne

 

    
      
 

 
 

 

 

Cannes,

ces milliards de paillettes qui empoisonnent la Méditerranée
et ses occupants seront bientôt dans vos assiettes...

A l'occasion du festival de Cannes, l'Expédition MED vous propose de découvrir en avant première une visite guidée : " les dessous de Cannes "; "Cannes à bout de Soufle" ; "Monaco, sous les yacths" ; .
Les projecteurs étant tournés vers le festival, il nous a semblé opportun de vous faire découvrir
pour information, un exemple sur l'origine des déchets qui se déversent régulièrement par tonnes
en mer et qui préfigure la catastrophe environnementale qui se déroule actuellement en Méditerranée. Des données récentes (schéma ci-dessous) illustrent la quantité conséquente de déchets flottants dans la région Provence et localisée au large des villes de Toulon, Cannes et Nice.

 

 

Les dessous de Cannes

 

 

"Cannes
à bout de Soufle"

"Monaco,
sous les yacths"

 

 

Carte des déchets flottants (densité/unité de surface). Source : Marine Nationale

 

Ces macrodéchets flottants, en plastique pour 80 à 90 % d'entre-eux, proviennent en majeure partie de la terre. Charriés par les fleuves, le vent et les eaux de ruissellement, ils sont dans un premier temps, responsables d'une véritable hécatombe animale qu'il devient urgent de dénoncer et de stopper.

1 Million d'oiseaux de mer
et 100 000 mammifères marins
meurent de nos déchets chaque année.

Par la suite, ils vont progressivement se dégrader et se fragmenter dans l'environnement marin en micro particules (5 mm). Les premières estimations réalisées sur les premières campagnes scientifiques de l’Expédition MED ont été évaluées à une quantité de 290 milliards, le nombre de microplastiques flottants sur les 10 à 15 cm d’eau qui dérivent en Méditerranéne. Au delà de la quantité ce sont les impacts sur la biodiversité et de réels risques sanitaires qui se pointent à l'horizon avec ces microplastiques.

En raison de leur petite taille, ces microplastiques sont confondus avec le plancton et ingérés par un large éventail d'organismes marins et impactent progressivement la chaîne trophique. Outre les effets directs (étranglements, occlusions,..), l'ingestion de ces micro-plastiques est aussi une voie par laquelle les produits chimiques passent dans la chaîne alimentaire. Le relargage de substances chimiques tels que les nonylphénols (NP), les éthers diphényliques polybromés (PBDE), les phtalates et le bisphénol A (BPA) dans la mer et les risques associés sont maintenant des sources repérées de contamination. Avec leur capacité à adsorber les polluants hydrophobes dans des proportions considérables, notamment pour les polychlorobiphényles (PCBs) et les DDTs présents dans l’eau de mer, ces microplastisques sont également à l'origine du transfert de ces polluants vers les organismes marins qui les ingèrent.

Les poissons sont-ils en train de devenir des concentrés de polluants ?

Colonisés par des micro-organismes, ces particules qui peuvent parcourir des miliiers de km grâce aux courants, contribuent également au transport d'espèces exotiques et invasives perturbant ou détruisant les écosystèmes locaux.

Il devient urgent de trouver des solutions pour stopper cette pollution.

 

Nous pouvons agir

L’Union Européenne reconnait aujourd’hui l’utilité des pétitions pour susciter de nouvelles lois.

Un des droits fondamentaux
du citoyen européen.

À tout moment, chaque citoyen, seul ou en groupe, peut saisir le Parlement Européen grâce au droit de pétition prévu à l'article 194 du traité CE. «Des Citoyens de l’Union, au nombre d’un million au moins, ressortissants d’un nombre significatif d’Etats-membres, peuvent prendre l’initiative d’inviter la Commission, dans le cadre de ses attributions, à soumettre une proposition appropriée sur des questions pour lesquelles ces citoyens considèrent qu’un acte juridique de l’Union est nécessaire aux fins de l’application de la Constitution.»

 

 

 

L'Expédition M.E.D a décidé d’utiliser cette possibilité pour convaincre les députés européens de légiférer sur la production des déchets et leurs dispersions dans l'environnement marin.
avec la pétition Européenne et Méditerranéenne :

« 1 Million de clics pour sauver la Méditerranée »

L’écho pour cette initiative citoyenne Européenne et Méditerranéenne à l'occasion du Festival de Cannes pourrait être une compensation pour l'environnement marin grâce au formidable levier que représente la manifestation afin d'interpeller, la population, les politiques et décideurs.

Merci de votre soutien.

Bruno Dumontet

Expédition MED

 

Facebook

Twitter

Google

Linkedin

Viadeo

Pinterest